Les avantages des entreprises de la Soparfi dans la région économique européenne - Damalion - Independent consulting firm.
Sélectionner une page

Le Luxembourg est un pays populaire connu pour sa gestion avisée des juridictions, ses activités de holding, de financement, de droits de propriété intellectuelle et de gestion de patrimoine privé. Les investisseurs étrangers d’autres pays européens créent une SOPARFI sans restrictions et établissent généralement une société anonyme ou une société à responsabilité limitée. Le Luxembourg a conclu des conventions de double imposition avec plus de 44 pays européens, les pays membres de l’UE bénéficiant notamment de la directive “mère-filiale” et de la directive “intérêts et redevances”.

L’objectif principal de la création d’une société holding standard au Luxembourg (SOPARFI) est d’établir l’efficacité fiscale du retour des bénéfices d’une société à ses investisseurs et des activités de financement intragroupe. Une société SOPARFI bénéficie de la réduction de l’impôt sur les sociétés, ainsi que de la dissolution du droit d’apport et de la retenue à la source sur les dividendes versés aux entités pour les sociétés dont le pays d’origine a signé une convention de double imposition avec le Luxembourg.

La directive européenne mère-filiale (EUPSD) et ses influences sur les SOPARFIs luxembourgeoises

La directive mère-filiale de l’UE, promulguée en 1990, est applicable aux sociétés résidentes luxembourgeoises pleinement imposables, ce qui inclut toutes les SOPARFI. Les directives contenues dans l’EUPSD sont conçues pour éradiquer les problèmes fiscaux liés aux distributions de bénéfices entre les groupes de sociétés opérant au sein de l’UE. Son principal objectif est d’éviter la double imposition des sociétés mères pour les bénéfices générés par ses nombreuses filiales.

Le champ des activités offertes par la structure commerciale de SOPARFI s’est considérablement élargi. Les entreprises qui adoptent la structure commerciale SOPARFI sont autorisées à effectuer les opérations suivantes :

  • Activités de financement
  • Achat, vente et utilisation des droits de propriété intellectuelle
  • Acquisition de parts de biens immobiliers et achat direct de biens immobiliers

Tirer parti des conventions de double imposition pour poursuivre l’expansion de SOPARFI

Le Luxembourg a conclu un grand nombre de conventions de double imposition (CDI) avec plus de 80 pays au sein et en dehors de l’Union européenne. Elle s’efforce d’étendre son réseau de traités avec les pays faisant l’objet de négociations en cours avec le Grand-Duché. Rien qu’en Europe, plus de 50 DTT sont en vigueur, les SOPARFI ayant accès à toutes les dispositions, pour autant que les conditions pertinentes soient remplies.

Avec ces avantages, le Luxembourg s’est fermement positionné sur la scène internationale des affaires grâce à l’introduction de mesures fiscales qui inspirent les investissements entrants et sortants. Pour en savoir plus sur les conventions fiscales luxembourgeoises et la création de sociétés au Luxembourg, contactez un expert de Damalion dès aujourd’hui.

Ces informations ne sont pas destinées à remplacer un conseil fiscal ou juridique individualisé. Nous vous suggérons de discuter de votre situation spécifique avec un conseiller fiscal ou juridique qualifié.