Sélectionner une page

Bureau de Damalion en Australie

Faire des affaires en Australie

Classée parmi les pays les plus riches du monde, l’Australie offre un environnement stable, facile et peu risqué pour investir et faire des affaires.

L’Australie est une économie développée qui offre un large éventail d’opportunités d’investissement dans différents secteurs. Outre sa situation stratégique dans la région Asie-Pacifique, qui est un marché dynamique en pleine croissance, le pays possède une économie florissante et d’abondantes ressources naturelles.

L’Australie est considérée comme l’un des pays où il est le plus facile de créer une entreprise. Elle possède également l’une des économies les plus fortes et les plus compétitives du monde et est le principal centre financier de la région Asie-Pacifique.

Peu d’obstacles à l’entrée, un éventail de cadres juridiques et d’entreprises, et une excellente culture d’entreprise rendent ce pays attrayant pour les entreprises désireuses de se développer. La région a également obtenu une cote de crédit “triple A” de la part des principaux bureaux de crédit, ce qui la positionne comme une économie à faible risque.

D’une manière générale, l’Australie offre un environnement favorable aux investisseurs étrangers, avec toute une série d’avantages qui en font un lieu attractif pour faire des affaires et investir.

Avantages de faire des affaires en Australie

L’Australie est une économie développée et stable qui offre une série d’avantages aux entreprises désireuses de s’établir ou d’étendre leurs activités. Voici quelques-uns des principaux avantages qu’il y a à faire des affaires en Australie :

    • L’Australie a une économie forte et stable, avec un PIB par habitant élevé, une faible inflation et un faible taux de chômage. Le pays est également bien classé par la Banque mondiale en ce qui concerne la facilité de faire des affaires.
    • L’Australie dispose d’une main-d’œuvre hautement qualifiée et éduquée, qui met l’accent sur l’innovation et la technologie. Le pays a également un niveau de vie élevé, ce qui en fait une destination attrayante pour les travailleurs qualifiés.
    • L’Australie dispose d’une infrastructure moderne et efficace, avec des réseaux de transport, de télécommunications et d’énergie bien développés. Les entreprises peuvent ainsi facilement entrer en contact avec des clients et des fournisseurs dans tout le pays et au-delà.
    • Le gouvernement australien a mis en œuvre une série de politiques visant à soutenir la croissance et l’innovation des entreprises, notamment des incitations fiscales, des subventions et des programmes de financement. Le gouvernement offre également une assistance aux entreprises qui souhaitent se développer sur les marchés internationaux.
    • L’économie australienne est stable, avec un État de droit fort, des réglementations transparentes et un faible niveau de corruption. Le pays dispose d’un système financier bien établi et abrite certaines des plus grandes banques et institutions financières du monde.
    • L’économie australienne est diversifiée et couvre un large éventail de secteurs. Les investisseurs ont ainsi la possibilité d’investir dans différents secteurs.
    • L’Australie bénéficie d’un environnement politique stable, d’une démocratie solide et d’une tradition de transfert pacifique du pouvoir. Le gouvernement offre également une assistance aux entreprises qui souhaitent se développer sur les marchés internationaux.
SYSTÈME JURIDIQUE

L’Australie dispose d’un système juridique bien développé qui offre un environnement commercial stable et prévisible. Le système juridique australien repose sur un système de common law, similaire aux systèmes juridiques du Royaume-Uni et de la Nouvelle-Zélande, la High Court of Australia étant la juridiction d’appel suprême.

Parmi les principales caractéristiques du système juridique australien figurent la Constitution australienne, qui définit le cadre du gouvernement fédéral et les pouvoirs dont il dispose, les lois fédérales et celles des États, le système judiciaire, la common law et la séparation des pouvoirs.

En outre, le système juridique australien offre une forte protection de la propriété intellectuelle, notamment des marques, des brevets et des droits d’auteur.

Investissements étrangers

L’Australie est une destination populaire pour les investissements étrangers et offre un large éventail de possibilités dans divers secteurs. Elle est généralement favorable aux investissements directs étrangers (IDE) et dispose d’un cadre bien établi pour les investissements étrangers. Le gouvernement australien encourage activement les investissements étrangers et propose une série de mesures incitatives pour attirer les investisseurs.

Les investissements étrangers sont réglementés par le Conseil d’examen des investissements étrangers (FIRB), qui évalue les investissements proposés en fonction d’une série de critères afin de s’assurer qu’ils sont conformes à l’intérêt national. L’approbation du FIRB est requise pour certains types d’investissements, tels que les investissements dans des secteurs sensibles ou ceux dépassant un certain seuil de valeur.

Les investissements étrangers sont fortement encouragés, mais une autorisation est requise pour certains types d’investissements, en fonction notamment du type d’investisseur, du type d’investissement des autres investisseurs étrangers, du secteur industriel, de la valeur de l’investissement proposé, de la nature de la proposition et d’un examen supplémentaire de la sécurité nationale.

Formes juridiques en Australie

En Australie, il existe différentes structures d’entreprise que les entrepreneurs peuvent choisir en fonction de leurs besoins, de leurs objectifs et de leurs préférences. Les structures commerciales les plus courantes en Australie sont les suivantes

Entrepreneur individuel

Il s’agit d’une entreprise australienne détenue et gérée par une seule personne.

Caractéristiques

  • Il s’agit du type de structure d’entreprise le plus simple et le plus courant en Australie.
  • Le propriétaire est responsable de tous les aspects de l’entreprise, y compris les dettes et les questions juridiques.
  • Son propriétaire déclare les revenus et les dépenses de l’entreprise dans sa déclaration d’impôt.
  • Il est facile à mettre en place et à utiliser.

Partenariat

Une société de personnes est une entreprise détenue et exploitée par deux personnes ou plus qui partagent les bénéfices et les pertes.

Caractéristiques

  • Les partenariats peuvent être généraux ou limités.
  • Chaque associé est personnellement responsable des dettes et des questions juridiques de l’entreprise.
  • Les associés déclarent leur part des revenus de la société de personnes dans leur déclaration d’impôt.
  • Le partenariat doit définir les rôles, les responsabilités et le processus de prise de décision de chaque partenaire.

Entreprise

Il s’agit d’une entité juridique distincte de ses propriétaires (actionnaires). Les entreprises peuvent être des entreprises propriétaires (Pty Ltd) ou des entreprises publiques (Ltd).

Caractéristiques

  • Il s’agit d’une entité juridique distincte de ses propriétaires (actionnaires).
  • Les actionnaires ont une responsabilité limitée, de sorte que leurs actifs sont protégés en cas de problèmes juridiques.
  • Elle doit être enregistrée auprès de l’Australian Securities and Investments Commission (ASIC).
  • Les administrateurs gèrent les activités quotidiennes de l’entreprise et sont responsables du respect des obligations légales.

Confiance

Il s’agit d’un arrangement juridique dans lequel une personne (le fiduciaire) détient et supervise des actifs au profit d’autres personnes (les bénéficiaires).

Caractéristiques

  • Il existe de nombreux types de trusts, y compris les trusts familiaux et les trusts discrétionnaires.
  • Les bénéficiaires reçoivent des revenus et/ou des distributions de capital de la fiducie.
  • Le fiduciaire est responsable du respect des obligations légales et de la gestion des actifs du trust.

Coopérative

Une coopérative est une entreprise détenue et gérée par ses membres, qui partagent les bénéfices et disposent de droits de vote égaux.

Caractéristiques

  • Les coopératives peuvent être enregistrées en tant que société, coopérative ou organisme non constitué en société.
  • Ses membres reçoivent des dividendes en fonction de leur niveau d’implication dans l’entreprise
  • Ses membres ont leur mot à dire dans la gestion de la coopérative grâce à leur droit de vote.

Succursale

Il s’agit d’un type de structure commerciale dans laquelle une entreprise étrangère crée une entité juridique distincte dans un pays étranger pour y exercer ses activités.

Caractéristiques

  • Une succursale n’est pas une entité juridique distincte de la société mère.
  • Elle doit être enregistrée auprès de l’Australian Securities and Investments Commission (ASIC) et doit se conformer à l’Australian Corporations Act.
  • Elle doit utiliser le même nom que la société mère, avec l’ajout de “Australia” à la fin.
  • Elle doit avoir au moins un directeur résidant en Australie.
  • Rapports : La succursale est tenue de soumettre des rapports financiers à l’ASIC et à l’ATO sur une base annuelle.

Lors du choix d’une structure d’entreprise en Australie, il est important de prendre en compte des facteurs tels que la fiscalité, la responsabilité, le contrôle et les coûts permanents. Il est donc recommandé de demander l’avis d’un professionnel pour déterminer la structure d’entreprise la plus adaptée à vos besoins spécifiques. Pour établir votre entreprise en Australie, contactez votre expert Damalion dès maintenant.

BANQUE

L’Australie dispose d’un système bancaire sophistiqué et bien développé, composé d’un mélange de banques nationales, de banques internationales, de coopératives de crédit et de sociétés de construction. Elle est réglementée par l’Australian Prudential Regulation Authority (APRA) et la Reserve Bank of Australia (RBA).

Les principales caractéristiques des services bancaires en Australie sont les suivantes

Grandes banques

Le système bancaire australien est dominé par quatre grandes banques qui représentent une part importante des actifs, des dépôts et des bénéfices du secteur bancaire. Et si les quatre grandes banques dominent le secteur, il existe de nombreuses petites banques, coopératives de crédit et sociétés de crédit immobilier qui offrent concurrence et choix aux consommateurs.

Produits et services bancaires en Australie

Les banques australiennes proposent une large gamme de produits et de services bancaires, notamment des comptes d’épargne, des dépôts à terme, des cartes de crédit, des prêts personnels, des prêts immobiliers et des prêts aux entreprises. Les banques proposent également une gamme d’options bancaires numériques, notamment des services bancaires en ligne, des services bancaires mobiles et des portefeuilles numériques.

Réglementation et protection des consommateurs

Le système bancaire australien est soumis à un cadre réglementaire important qui vise à garantir la sécurité et la stabilité. Les banques sont tenues de respecter une série de lois sur la protection des consommateurs, notamment la loi australienne sur la consommation et le code de pratique bancaire.

Ouvrir un compte bancaire en Australie

Si vous envisagez de vous installer en Australie, que ce soit pour le style de vie ou pour le travail, l’une des premières choses dont vous aurez besoin sera un compte bancaire pour mettre de l’ordre dans vos finances.

Lors de l’ouverture d’un compte, les documents les plus importants sont ceux qui sont valides. Les banques australiennes utilisent un système de points pour les documents nécessaires à l’ouverture d’un compte bancaire. Une liste de documents est attribuée, et chacun d’entre eux se voit attribuer un nombre de points déterminé. Pour ouvrir un compte bancaire australien, le demandeur doit présenter plusieurs documents qui totalisent 100 points. Il s’agit du système d’identification adopté par le gouvernement australien, conçu pour lutter contre la fraude.

Dans de nombreux cas, les demandeurs n’auront à fournir qu’une seule pièce d’identité principale avec photographie (qui peut être remplacée par une seule pièce d’identité principale sans photographie) et une pièce d’identité secondaire telle qu’une facture récente d’un service public, un permis de conduire sur papier ou un avis de l’administration fiscale australienne.

Une fois que le système de points est rempli, le reste de la procédure est très simple.

En outre, les demandeurs peuvent entamer la procédure d’ouverture d’un compte bancaire australien en ligne, bien que cela dépende de la banque.

Pour vous épargner un peu de stress, contactez vos experts Damalion dès maintenant et laissez-nous vous aider.

IMMIGRATION

La vie en Australie est unique. L’Australie est un pays remarquable, à la culture diversifiée, au mode de vie décontracté et aux merveilles naturelles.

Si vous envisagez de vous installer en Australie, vous devez suivre certaines étapes. Vous devez obtenir la résidence et immigrer officiellement en Australie.

Type de résidence australienne

Il existe plusieurs façons d’obtenir la résidence en Australie, notamment

  • Migration qualifiée : une personne doit remplir certains critères d’éligibilité, notamment l’âge, l’expérience professionnelle et le niveau d’études. Les candidats doivent également atteindre le seuil de points fixé dans le test de points pour la migration qualifiée.
  • Migration familiale : elle concerne les personnes dont le partenaire, le conjoint ou un membre de la famille est citoyen australien ou résident permanent. Il s’agit des partenaires, des enfants, des parents et de certains autres membres de la famille.
  • Migration commerciale : il s’agit d’une option pour les personnes qui souhaitent créer ou investir dans une entreprise en Australie. Il s’agit notamment du programme d’innovation et d’investissement pour les entreprises, qui offre des options aux entrepreneurs, aux investisseurs et aux propriétaires d’entreprises.
  • Programmes humanitaires et pour les réfugiés : ils s’adressent aux personnes qui fuient les persécutions ou les conflits dans leur pays d’origine.

Parmi les autres programmes spéciaux, citons le Global Talent Visa Program, qui permet à des personnes hautement qualifiées dans certains secteurs d’activité d’obtenir la résidence en Australie.

Résidence permanente en Australie

La résidence permanente australienne est approuvée pour certains titulaires de visas en Australie. L’Australie propose quelques programmes d’immigration tels que les visas permanents Business Stream, Family Stream, Special eligibility Stream, Work Stream et Child Stream.

Pour les étrangers qui souhaitent obtenir un permis de séjour en Australie, il est recommandé de demander l’avis et les conseils d’un professionnel pour les aider dans la procédure de demande. Contactez vos experts Damalion dès maintenant et laissez-nous vous aider.

REGIME FISCAL

Le système fiscal australien est relativement simple et favorable aux entreprises. Une seule agence fiscale nationale, l’Australian Taxation Office (ATO), administre tous les impôts fédéraux.

Résidence fiscale

Le gouvernement fédéral australien est compétent pour imposer les résidents sur leurs revenus mondiaux et les non-résidents sur leurs seuls revenus d’origine australienne.

La législation australienne comprend certaines règles relatives à la résidence afin de déterminer si une personne physique ou morale est résidente aux fins de l’impôt et de l’imposer en conséquence.

Principaux types d’impôts en Australie :

Impôt sur le revenu

L’impôt sur le revenu est un impôt sur le revenu des personnes physiques, des entreprises et d’autres entités. L’impôt sur le revenu est la principale forme d’imposition en Australie et est perçu par le gouvernement fédéral par l’intermédiaire de l’ATO. Le taux d’imposition est progressif, ce qui signifie que les personnes ayant des revenus plus élevés paient un taux d’imposition plus élevé.

Impôts sur les sociétés

L’impôt sur les sociétés est payé par les sociétés et les entreprises sur leur bénéfice net, mais la perte de la société est reportée sur l’exercice suivant. L’impôt australien sur les sociétés est prélevé à un taux forfaitaire de 30 % (25 % pour les petites entreprises). L’impôt sur les sociétés est payé sur les bénéfices de l’la firmeau taux de l’impôt sur les sociétés et est généralement disponible pour la distribution, en plus des bénéfices non distribués qu’elle peut avoir reportés.

Taxe sur les produits et services (TPS)

Il s’agit d’une taxe sur la fourniture de la plupart des biens et services en Australie. Le taux actuel de la TPS en Australie est de 10 %. Les entreprises enregistrées pour la GST doivent collecter la taxe pour le compte du gouvernement et la verser à l’ATO.

Impôt sur les plus-values (CGT)

La CGT est un impôt sur les bénéfices réalisés lors de la vente d’un actif, tel qu’un bien immobilier ou des actions. La taxe n’est due que sur la plus-value, et non sur la totalité du prix de vente. Il existe plusieurs exemptions et concessions permettant de réduire le montant de la TPS à payer.

Impôt sur les avantages sociaux (FBT)

La FBT est une taxe sur les avantages non pécuniaires accordés aux salariés, tels que les voitures de fonction, l’assurance maladie et les divertissements. Les employeurs sont responsables du paiement de la FBT pour le compte de leurs employés.

Pension de retraite

La pension de retraite est un type d’impôt sur le revenu versé sur un compte d’épargne-retraite. Les employeurs sont tenus de verser un pourcentage des revenus de leurs employés sur un compte de pension de retraite.

Taxe d’accise

Une taxe d’accise est une taxe sur certains produits, tels que le carburant, l’alcool et le tabac. La taxe est incluse dans le prix des marchandises et est payée par le fabricant ou l’importateur des marchandises.

Impôts fonciers

Il existe plusieurs taxes foncières en Australie, notamment le droit de timbre sur l’achat d’un bien immobilier, la taxe foncière sur les biens d’investissement et les taxes municipales sur tous les biens immobiliers.

Conventions fiscales

L’Australie a signé des conventions fiscales avec plusieurs pays, dont l’Argentine, l’Indonésie, les Philippines, Aruba, l’Irlande, la Pologne, l’Autriche, l’île de Man, la Roumanie, la Belgique, Israël, la Russie, les îles Vierges britanniques, l’Italie, Samoa, le Canada, le Japon, Singapour, le Chili, Jersey, la Slovaquie, la Chine, Kiribati, l’Afrique du Sud, les îles Cook, Corée, Espagne, République tchèque, Malaisie, Sri Lanka, Danemark, Malte, Suède, Fidji, Îles Marshall, Suisse, Finlande, Maurice, Taïwan, France, Mexique, Thaïlande, Allemagne, Pays-Bas, Turquie, Guernesey, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Hongrie, Norvège, États-Unis, Inde, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Viêt Nam.

Ces conventions sont conçues pour éviter la double imposition, promouvoir le commerce et les investissements internationaux et offrir une plus grande sécurité aux contribuables.

Les principales caractéristiques de ces conventions fiscales en Australie sont les suivantes : évitement de la double imposition, échange d’informations et mesures de lutte contre l’évasion fiscale.

Le système fiscal australien étant complexe, il est important de demander l’avis d’un professionnel pour s’assurer que toutes les obligations fiscales sont respectées.

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

La propriété intellectuelle (PI) fait référence aux créations de l’esprit et peut être un nom, une création ou une idée. En Australie, la propriété intellectuelle est protégée par une série de lois et de règlements et s’étend à un large éventail de domaines, notamment les marques, les brevets, les dessins et modèles protégés par le droit d’auteur et les droits d’obtenteur.

En Australie, plusieurs types de droits de propriété intellectuelle sont reconnus et protégés par la loi. En voici les principaux types :

Brevets

  • Les brevets sont délivrés pour protéger les inventions, telles que les nouveaux produits ou procédés.
  • Pour obtenir un brevet en Australie, une invention doit être nouvelle, impliquer une activité inventive et être susceptible d’application industrielle.
  • Un brevet confère à son titulaire le droit exclusif de fabriquer, d’utiliser et de vendre l’invention pendant une période déterminée. La durée de la protection dépend du type de brevet.

Marques commerciales

  • Les marques sont utilisées pour distinguer les produits ou services d’un commerçant de ceux d’un autre.
  • Une marque peut être un mot, une phrase, un logo ou une combinaison de ces éléments.
  • En Australie, les marques peuvent être enregistrées auprès d’IP Australia, l’agence gouvernementale chargée de gérer les droits de propriété intellectuelle.
  • Une marque donne à son propriétaire le droit exclusif d’utiliser la marque pour les produits ou services pour lesquels elle est enregistrée.
  • Une marque est enregistrée auprès d’IP Australia pour une durée de 10 ans, renouvelable indéfiniment.

Droit d’auteur

  • Le droit d’auteur protège les œuvres créatives originales, telles que la littérature, la musique, l’art et les programmes informatiques.
  • La protection du droit d’auteur naît automatiquement lors de la création de l’œuvre et confère à son propriétaire le droit exclusif de reproduire, de publier et de communiquer l’œuvre au public.
  • La durée de protection du droit d’auteur varie en fonction du type d’œuvre.

Modèles

  • Les dessins et modèles protègent l’apparence d’un produit, comme sa forme, son motif ou sa configuration.
  • Pour être enregistré en tant que dessin ou modèle en Australie, un dessin ou modèle doit être nouveau et distinctif.
  • L’enregistrement d’un dessin ou modèle confère à son titulaire le droit exclusif d’utiliser, de concéder sous licence ou de vendre le dessin ou modèle pendant une période déterminée.
  • Un dessin ou modèle enregistré confère à son titulaire le droit exclusif d’utiliser, de concéder sous licence ou de vendre le dessin ou modèle pendant une période de cinq ans, renouvelable jusqu’à 15 ans au total.

Droits d’obtenteur

  • Les droits d’obtenteur protègent les nouvelles variétés végétales qui sont distinctes, uniformes et stables.
  • En Australie, les droits d’obtenteur sont protégés par la loi de 1994 sur les droits d’obtenteur.
  • Le droit d’obtenteur confère au propriétaire des droits exclusifs de production, de vente et de licence pour une période de 20 ans pour la plupart des espèces végétales, ou de 25 ans pour les vignes et les arbres.

Secrets de fabrication

  • Les secrets commerciaux désignent les informations commerciales confidentielles, telles que les listes de clients et les stratégies de tarification, qui confèrent à une entreprise un avantage concurrentiel.
  • En Australie, les secrets commerciaux sont protégés par la common law et le droit des contrats, plutôt que par l’enregistrement.

Le système de propriété intellectuelle en Australie fournit un cadre pour la protection d’un large éventail d’œuvres créatives et innovantes. Il est donc important que les particuliers et les entreprises comprennent leurs droits de propriété intellectuelle et qu’ils fassent appel à des conseils professionnels si nécessaire pour s’assurer que leur propriété intellectuelle est correctement protégée.

TRAVAIL ET EMPLOI

L’Australie dispose d’un système complet de droit du travail, dont l’application est assurée par le Fair Work Ombudsman.

En Australie, le travail et l’emploi sont régis par une combinaison de lois fédérales et d’État, qui sont généralement conçues pour protéger les droits des employés et garantir que les lieux de travail sont sûrs, justes et équitables.

Contrats de travail

Les contrats de travail définissent les conditions d’emploi, y compris la nature du travail, les heures de travail, la rémunération, les avantages sociaux et les délais de préavis. En Australie, les contrats peuvent être écrits ou oraux, mais les contrats écrits sont plus courants.

En Australie, plusieurs types de contrats de travail sont couramment utilisés. Il s’agit notamment de :

  • Contrat de travail permanent : il s’agit du type de contrat de travail le plus courant en Australie, dans le cadre duquel un salarié est engagé pour une durée indéterminée.
  • Contrat de travail à durée déterminée : il s’agit d’un contrat dans lequel un salarié est engagé pour une période de temps spécifique, avec une date de fin déterminée.
  • Contrat de travail occasionnel : il s’agit d’un contrat dans lequel un employé est engagé en fonction des besoins, sans garantie de travail permanent. Les employés occasionnels n’ont pas accès à certains droits tels que les congés payés et le préavis de licenciement, mais ils reçoivent généralement un taux de rémunération horaire plus élevé en compensation.
  • Contrat de travail à temps partiel : il s’agit d’un contrat dans le cadre duquel un salarié travaille moins d’heures qu’un temps plein, généralement sur une base régulière. Les employés à temps partiel bénéficient des mêmes droits que les employés à temps plein, au prorata.
  • Contrat d’entrepreneur indépendant : il s’agit d’un contrat par lequel une personne est engagée pour effectuer un travail pour une entreprise en tant qu’entrepreneur indépendant. Les entrepreneurs indépendants sont responsables de leurs impôts et de leur pension de retraite et n’ont pas droit à certains avantages tels que les congés payés.

En Australie, les indemnités, les droits et les prestations liés à l’emploi sont les suivants

  • Salaire minimum : La Fair Work Commission (Commission du travail équitable) fixe un salaire minimum national pour tous les employés en Australie. Le salaire minimum est révisé chaque année et prend en compte des facteurs tels que l’inflation et l’état de l’économie.
  • Temps de travail : la loi sur le travail équitable (Fair Work Act) stipule que la durée maximale de travail hebdomadaire d’un employé est de 38 heures (7,6 heures par jour) en Australie. Mais les employeurs peuvent demander à leurs employés d’effectuer un nombre raisonnable d’heures supplémentaires, qui doivent être payées en sus.
  • Santé et sécurité au travail : les employeurs ont le devoir de fournir à leurs employés un lieu de travail sûr et sain. Il s’agit notamment de fournir des formations et des équipements, d’effectuer des évaluations des risques et de signaler les incidents et les dangers.
  • Discrimination : il est illégal en Australie de discriminer quelqu’un sur la base de sa race, de son sexe, de son âge ou d’autres caractéristiques personnelles. Les employeurs ont le devoir de prévenir la discrimination sur le lieu de travail.
  • Congés annuels payés : les employés à temps plein et à temps partiel ont droit à un congé annuel payé d’au moins quatre semaines par an, tandis que les employés occasionnels bénéficient d’une majoration de leur taux de rémunération horaire pour compenser l’absence de droits aux congés payés.
  • Congé de compassion rémunéré : les salariés ont droit à un congé de compassion rémunéré pour s’occuper d’un membre de leur famille ou de leur foyer qui souffre d’une maladie ou d’une blessure mettant sa vie en danger, ou qui est décédé.
  • Congé parental rémunéré : les salariés éligibles ont droit à un congé parental rémunéré d’une durée maximale de 18 semaines, au salaire minimum national.
  • Congé de maladie : les salariés à temps plein ont droit à un congé de maladie rémunéré. Les salariés australiens peuvent également prendre un congé payé pour soutenir un membre de leur famille immédiate qui est malade ou qui se trouve dans une situation d’urgence.
  • Pension de retraite : les employeurs sont tenus de cotiser à un fonds de pension de retraite à hauteur d’au moins 10 % de la rémunération ordinaire d’un salarié.
  • Indemnisation des travailleurs : les employeurs sont tenus de fournir une assurance d’indemnisation des travailleurs pour couvrir les employés en cas d’accident ou de maladie liés au travail.
  • Licenciement et indemnité de départ : le licenciement doit être fondé sur un jugement équitable ; il est donc interdit pour des motifs tels que la race, le sexe, l’âge ou si le salarié est absent pour cause de maladie ou moins de trois mois au cours d’une période de douze mois. Les salariés qui estiment avoir été licenciés de manière abusive peuvent déposer une plainte auprès de la Fair Work Commission (Commission du travail équitable). La Commission peut ordonner la réintégration ou le versement d’une indemnité si elle estime que le licenciement est abusif.

Les avantages supplémentaires qui peuvent être négociés entre les employeurs et les employés peuvent inclure des éléments tels que l’assurance maladie, des droits à des congés supplémentaires et des modalités de travail flexibles allant au-delà de ce qui est légalement requis.

Vous souhaitez pénétrer le marché australien ?

Vos experts Damalion peuvent vous aider. Nous disposons de l’expertise nécessaire pour guider nos clients dans la création d’une entreprise, l’ouverture d’un compte bancaire et l’investissement en Australie. Nous proposons également des solutions pour les entreprises, notamment en matière de conformité, de gestion des entités, de comptabilité, de fiscalité, d’aide à la paie, et bien d’autres encore, dans tout le pays.

Contactez-nous dès maintenant pour enregistrer votre entreprise en Australie.

12 + 7 =

Vous souhaitez en savoir plus sur Damalion Australia Desk ?

Damalion vous offre des conseils sur mesure fournis par des experts directement opérationnels dans les domaines qui posent problème à votre entreprise.

Nous vous conseillons de donner les meilleures informations possibles, afin que nous puissions qualifier votre demande et vous répondre dans les 8 heures qui suivent.