Où faut-il établir une fiducie familiale ?
Sélectionner une page

L’objectif principal de la création d’un trust familial est de protéger la propriété des biens. Il s’agit d’un détail simple et facile à comprendre du fonctionnement d’un trust.

Une famille transfère la propriété légale des actifs accumulés à des fiduciaires tout en bénéficiant des avantages prévus par les dispositions de l’acte de fiducie. Une famille dont la maison est incluse dans un trust n’en est techniquement pas l’unique propriétaire, mais elle peut tout de même y vivre, surtout si les trustees sont d’accord sur cette disposition ou s’il s’agit d’une condition autorisée par l’acte de trust.

Quels sont les avantages d’une fiducie familiale ?

Un trust familial est conçu pour protéger les actifs de ses membres actuels et des générations futures. Lorsque des actifs sont inclus dans une fiducie familiale, les actifs seront la propriété des fiduciaires désignés, mais tous les membres existants continueront à bénéficier des avantages.

Les particuliers créent un trust familial pour tirer profit des actifs dont ils ne sont plus totalement propriétaires. Un trust familial est utile dans les cas suivants :

  • Protéger certains actifs contre les réclamations et les créanciers. Par exemple, en plaçant votre maison dans un trust familial, vous la protégez contre les réclamations futures résultant de faillites d’entreprises.
  • Economiser de l’argent et d’autres biens pour une utilisation future, par exemple suffisamment d’argent pour financer les études d’un enfant.
  • Garantir que seuls les enfants inclus dans le trust, et non leurs conjoints, pourront avoir accès à l’héritage à l’avenir.
  • Traiter efficacement les réclamations indésirables sur les successions avant le décès des membres de la fiducie, telles que les réclamations faites par les anciens conjoints ou partenaires.

Qui sont les membres importants d’un trust ?

  • Constituant

La personne ou la société qui a créé le trust. Il peut y avoir plus d’un constituant dans un trust familial.

  • Syndics

Les personnes qui sont responsables de la gestion de la confiance. Un constituant peut également assumer une fonction de fiduciaire. C’est également une excellente pratique que d’inclure une personne non apparentée en tant que fiduciaire indépendant. Vous pouvez également nommer des professionnels tels que des avocats et des comptables (ou leur cabinet) en tant que fiduciaires indépendants.

  • Bénéficiaires

Les personnes qui utilisent ou bénéficient du trust sont appelées bénéficiaires.

L’acte de fiducie indiquera clairement qui détient le pouvoir de nommer et de révoquer les fiduciaires. Le constituant ou toute personne explicitement désignée comme décideur dans l’acte de fiducie dispose de ce pouvoir. Ce rôle important peut être transféré à une autre personne par testament, à tout moment de sa vie.

Un trust familial ne cesse pas d’exister au décès du constituant. En général, un trust peut durer jusqu’à 80 ans à compter de sa création et il est moins probable qu’il soit prolongé à l’avenir.

Comment fonctionne un Family Trust ?

Un acte de fiducie est un document légal écrit qui signifie l’établissement d’une fiducie. Il indiquera les noms des fiduciaires, des bénéficiaires, et énumérera toutes les conditions et règles d’administration et de gestion du trust. Idéalement, un trust doit être rédigé avec les conseils professionnels d’un avocat.

Le constituant, les fiduciaires et les bénéficiaires peuvent décider des biens personnels qui doivent être placés dans le trust familial. Dans la plupart des cas, les fiducies familiales incluent les maisons familiales, l’argent liquide, les dépôts bancaires, les œuvres d’art, les actions et d’autres biens de valeur dans la fiducie familiale.

Une fois la fiducie familiale constituée, les actifs peuvent être vendus dans la fiducie à la valeur du marché. Malgré la volonté d’une fiducie d’acheter un bien, par exemple une maison, elle peut ne pas avoir la capacité financière de l’acheter. Dans ce cas, les bénéficiaires et la fiducie familiale établiront une transaction écrite dans laquelle le bénéficiaire vendra la maison à la fiducie, à condition que cette dernière ait une dette de la taille d’une maison envers le bénéficiaire. La dette que le trust doit à un bénéficiaire est toujours considérée comme un bien personnel. De cette façon, les bénéficiaires peuvent se débarrasser entièrement de la dette à leur nom. L’ensemble de ce processus est appelé “don”.

Quel est le meilleur endroit pour établir un trust familial ?

De nombreux pays dans le monde ont mis en place des législations attrayantes pour les étrangers qui souhaitent créer un trust familial. Pour choisir la meilleure juridiction, il est essentiel de déterminer les facteurs suivants :

  • Une réputation irréprochable en matière de confiance
  • Une législation moderne qui présente des concepts de trust contemporains
  • Une longue tradition d’application des trusts
  • Imposition faible ou nulle pour les trusts

Certaines juridictions ne sont pas recommandées en raison de leur volatilité juridique et politique ou parce que leurs tribunaux ou leurs professionnels n’ont tout simplement pas une grande expérience en matière de trusts. D’autre part, il existe également des juridictions connues pour leur expertise en matière de trusts et qui sont à jour avec des lois et une législation modernes sur les trusts, offrant des avantages supplémentaires, une protection adéquate des actifs du trust et des régimes fiscaux avantageux.

En outre, pour décider de la juridiction à choisir pour votre acte de fiducie, il est également important d’examiner de plus près les facteurs suivants :

  • Le lieu d’administration du trust
  • Le lieu où se trouve la majorité des actifs du trust.
  • Le lieu d’activité ou le pays de résidence des fiduciaires
  • Les objectifs du trust et les lieux où ils doivent être réalisés

Comme il n’existe pas d’orientation judiciaire spécifique quant à savoir lequel de ces facteurs est le plus important, il convient d’accorder à chacun d’entre eux un poids égal lors de la prise de décision concernant une juridiction. Pour accélérer le processus, vous pouvez également solliciter l’expertise d’experts en gestion de patrimoine afin de déterminer le meilleur endroit pour citer votre trust familial.

Combien coûte la gestion d’une fiducie ?

La gestion d’un trust familial peut parfois s’avérer coûteuse et sophistiquée. Veillez donc à prendre votre temps avant de décider d’en créer un ou non. Leur gestion représente un énorme investissement car vous devez payer des frais juridiques et comptables. Vous devrez effectuer une recherche approfondie sur la société avec laquelle vous souhaitez vous associer pour gérer votre trust familial.

Si vous devez décider à qui confier le pouvoir de nommer et de révoquer les fiduciaires, assurez-vous de bien réfléchir ou de demander l’aide de professionnels pour prendre une décision plus judicieuse. N’oubliez pas que la personne qui a le pouvoir de nommer et de gérer les fiduciaires doit, après son décès, désigner une autre personne digne de confiance et crédible dans son testament.

La création d’une fiducie comporte-t-elle des risques ?

Un trust géré par des experts ne comporte aucun inconvénient, aucun désagrément ni aucune perte financière. Dans certains cas, un trust peut être considéré comme “faux” si les actifs ne sont pas réellement sous la propriété des trustees mais sont en fait toujours sous la propriété d’un membre. Si un trust est déclaré “fictif”, les membres perdront tous ses avantages tandis que les trustees pourront être pénalisés pour mauvaise gestion et activité frauduleuse.

Une fois les actifs placés sous un trust, les bénéficiaires ne sont plus considérés comme des propriétaires personnels ; ils n’ont donc aucun contrôle sur ces actifs. La propriété est automatiquement transférée aux fiduciaires, qui doivent agir conformément aux conditions incluses dans l’acte de fiducie.

Il arrive que des membres de la famille poursuivent d’autres membres de la famille pour avoir enfreint les conditions énoncées dans un acte de fiducie. Ces affaires feront l’objet d’une action en justice – dont la plupart peuvent être compliquées et coûteuses à résoudre.

La création d’un trust est incontestablement une décision importante. Lorsque vous envisagez d’en créer un, assurez-vous que toutes les étapes relatives à son établissement et à sa gestion sont effectuées correctement. Conservez un registre clair de tout ce qui affecte l’état général et la solidité de la fiducie.

La gestion des processus sophistiqués de gestion de patrimoine et de planification successorale peut être un défi. Cela est particulièrement vrai si les membres de la famille ou les bénéficiaires résident dans différentes parties du monde. La création d’un trust familial dans la bonne juridiction est une solution excellente et créative qui répond aux besoins de chaque membre.

Les trusts familiaux peuvent être compliqués et trop techniques, il est donc préférable de faire appel aux services de professionnels. Damalion a accumulé des années d’expérience et d’expertise dans l’assistance aux clients pour la mise en place et la gestion de trusts. Pour plus d’informations, laissez nos experts Damalion vous aider à prendre les bonnes décisions pour votre trust.