9 étapes pour créer une entreprise en Chine en tant que société étrangère
Sélectionner une page

La Chine est incontestablement l’une des principales puissances économiques du monde. Le pays, qui dépendait autrefois de l’agriculture, s’est radicalement transformé en une nation axée sur la technologie et est devenu la première destination pour le commerce international. Si vous souhaitez démarrer une activité en Chine en tant qu’entreprise étrangère, il y a quelques éléments que vous devez apprendre et suivre pour partir du bon pied. En tant qu’investisseur avisé, vous devez d’abord évaluer les opportunités existantes qu’elle offre, les secteurs d’activité qui ont le plus de chances de réussir dans ce paysage, et les avantages qu’elle présente si vous décidez finalement d’investir en Chine.

Il existe de nombreuses stratégies que vous pouvez adopter si vous envisagez sérieusement d’entrer dans le paysage commercial chinois. L’établissement d’une société étrangère en Chine peut vous sembler pour le moins difficile. Tout d’abord, vous aurez peut-être du mal à vous y retrouver dans la culture commerciale locale unique. Si le pays se modernise rapidement et devient un acteur clé du paysage commercial mondial, la route n’est pas aussi lisse et facile. C’est pourquoi c’est une excellente idée de s’associer à une société de création d’entreprise spécialisée dans la création d’une entreprise en Chine.

Le paysage économique de la Chine

Rien qu’en 2019 , la Chine a déclaré que son PIB était équivalent à l’ensemble de l’économie australienne. Dans ce contexte, il n’est pas surprenant que le troisième plus grand pays du monde en termes de masse terrestre soit devenu la première destination pour les investissements directs étrangers. Rien qu’au sein de l’économie locale, la croissance du PIB devrait augmenter de manière exponentielle par rapport aux autres superpuissances économiques mondiales.

Malgré les promesses d’un avenir radieux, il est judicieux que les entrepreneurs étrangers fassent preuve de diligence raisonnable et effectuent des recherches avant d’investir de l’argent en Chine. Tout d’abord, la création d’une entreprise en Chine est très différente de la création d’une entreprise aux États-Unis ou dans d’autres pays occidentaux. Le gouvernement chinois est plus impliqué dans le paysage commercial, ce qui signifie que vous devrez peut-être faire plus de démarches en termes de traitement des documents.

Malgré la tâche ardue que représente la création d’une entreprise, les récompenses que vous récolterez en investissant en Chine en valent la peine. Pour vous donner un bref aperçu de la manière de créer une entreprise en Chine en tant qu’étranger, veuillez poursuivre votre lecture.

Une vue d’ensemble des investissements étrangers en Chine

Depuis 2005, le Catalogue des industries pour guider les investissements étrangers ou le Catalogue réglemente les investissements étrangers qui entrent en Chine. Les lois et règlements sont mis à jour tous les trois ans en fonction des objectifs économiques et politiques du pays.

Il est essentiel de suivre les dispositions incluses dans le catalogue si vous souhaitez vous enregistrer avec succès en Chine.

Selon le Catalogue, les investissements étrangers se répartissent en quatre grandes catégories :

  • Encouragé – comprend un total de 348 industries telles que la production d’aliments et de boissons végétales, le développement et la fabrication de produits logiciels et la fabrication de machines agricoles.
  • Restreint – comprend 35 industries qui sont soumises à certaines restrictions. Les exemples incluent l’exploration et l’exploitation du graphite, les compagnies d’aviation générale, la construction d’aéroports et de réseaux électriques, les banques, les valeurs mobilières, les compagnies d’assurance et le transport ferroviaire de passagers.
  • Interdit – il y a au moins 28 industries qui ne permettent pas l’entrée d’investisseurs étrangers. Il s’agit notamment de la fabrication d’armes et de munitions, de la vente en gros et au détail de produits du tabac et des enquêtes sociales.
  • Autorisé – les industries non incluses dans les catégories susmentionnées sont généralement autorisées en Chine.

Vous pouvez trouver la liste complète des industries qui entrent dans ces catégories dans la dernière version du catalogue. Depuis 2016, certaines de ces industries peuvent avoir été incluses dans la catégorie Négatif. Pour être autorisé à mener des activités dans des industries relevant de cette catégorie, un investisseur doit d’abord demander l’approbation du ministère du commerce.

Étape 1 – Choisir l’emplacement de l’entreprise

La première chose à faire avant de créer une entreprise en Chine est de déterminer la partie de la Chine où vous souhaitez implanter votre entreprise. La Chine est un pays relativement vaste où de nouveaux centres d’affaires émergent dans tout le pays. Il est recommandé de s’installer dans des villes dotées de centres d’affaires bien établis, comme Pékin, Shanghai et Guangzhou.

Shanghai est extrêmement populaire en raison de ses nombreux avantages et de son ouverture aux entreprises étrangères et aux innovations. Vous pouvez établir votre entreprise dans la zone de libre-échange de Shanghai, qui s’étend sur 120 kilomètres et permet aux hommes d’affaires étrangers d’opérer sans payer trop de taxes. En outre, moins d’industries sont interdites aux investisseurs étrangers. Le gouvernement affiche une réglementation administrative clémente à Shanghai par rapport aux autres villes. Les locations de bureaux sont plus faciles à trouver et conformes aux normes internationales. Bien que Shanghai soit un lieu idéal pour les investisseurs étrangers, votre décision finale dépendra largement de vos besoins et préférences en matière d’affaires. Voici des éléments à prendre en compte avant de prendre une décision définitive sur le lieu d’implantation en Chine :

  • Réglementations locales en vigueur
  • Ressources logistiques
  • Proximité des partenaires commerciaux locaux
  • Main d’œuvre

Il est également recommandé de tenir compte de la culture locale. Shanghai a toujours été un environnement chaleureux et accueillant pour les investisseurs étrangers. Cela signifie que vous avez plus de chances de réussir dans ce paysage que partout ailleurs en Chine.

Étape 2 – Choisir un partenaire d’expansion mondiale

Avant de commencer à choisir une structure juridique pour votre entreprise en Chine, nous vous conseillons vivement d’avoir des solutions alternatives en réserve. En raison des politiques strictes des autorités locales, la création d’une entreprise peut demander beaucoup de temps et d’argent. Si vous souhaitez constituer votre entreprise en société sous une forme juridique officielle, cette procédure peut prendre des mois. En revanche, si vous choisissez de créer votre entreprise avec l’aide d’une agence pour l’emploi professionnelle, vous pouvez accélérer le processus de création en quelques jours seulement. Un PEO ou employeur officiel chinois est un partenaire mondial à part entière dont le but est d’aider les hommes d’affaires étrangers sans ressources ni intérêts locaux. Les PEO peuvent également mettre en œuvre l’embauche directe de talents chinois locaux en votre nom. Ils assumeront le rôle d’employeur officiel, en s’occupant de la distribution des salaires, des avantages sociaux et des procédures nécessaires pour la retenue d’impôt. En outre, un PEO chinois sera responsable en dernier ressort de toutes les obligations liées aux tâches des employés et des éventuelles pénalités à venir.

Étape 3- Obtenir le service d’un cabinet de recrutement pour employer du personnel chinois

Si vous entrez en Chine en tant qu’entreprise étrangère, il est fortement recommandé d’employer des Chinois plutôt que des ressortissants étrangers. Les employés chinois ont une meilleure compréhension du marché local. En outre, ils seront en mesure de vous fournir des informations qui vous aideront à améliorer vos offres de produits et de services. Une main-d’œuvre chinoise est indispensable si vous voulez remédier aux différences culturelles en cours de route. Il peut être difficile de trouver un personnel chinois talentueux, car il est très demandé, surtout dans un marché en pleine expansion. Vous aurez du mal à recruter les meilleurs dans le secteur que vous avez choisi, car ils ont peut-être déjà été approchés par des entreprises avec d’excellentes offres d’emploi. Nous vous recommandons vivement de vous associer à une agence de recrutement basée en Chine pour vous aider à trouver les meilleurs talents locaux. Les avantages de travailler avec une société de recrutement fiable sont nombreux.

  • Concevoir des stratégies de recherche et des descriptions de poste précises
  • Recherchez les meilleurs professionnels locaux
  • Affinez votre sélection et interrogez les clients figurant sur la liste restreinte.
  • Recommander des décisions d’embauche
  • Prendre en charge les tâches administratives et juridiques qui accompagnent généralement le processus d’embauche.
  • Gérer la paie et les autres avantages sociaux

Un personnel local dès le premier jour d’activité sera un avantage pour votre marque ; le recours à une agence de recrutement réputée est donc le seul moyen de garder sous votre aile un excellent personnel chinois.

Étape 4 – Choisir une forme juridique

Si vous décidez de constituer votre entreprise en société plutôt que d’opérer en tant que PEO, l’étape suivante de la création d’une entreprise consiste à choisir une forme juridique. Vous pouvez choisir parmi une grande variété de structures commerciales. Une fois que vous aurez décidé de la structure juridique à adopter, vous devrez faire face à d’autres activités telles que le choix du capital social minimum, etc.

  • Entreprises à capitaux entièrement étrangers

Une entreprise étrangère à part entière (WFOE) est une entreprise créée par des parties étrangères sans aucune influence directe d’un investisseur chinois. Il s’agit du type d’entreprise à investissement étranger (EIE) le plus courant en Chine. Voici quelques-unes des caractéristiques distinctes d’une structure commerciale WFOE :

  • Une société est une EIE si au moins 25 % et jusqu’à 100 % sont contrôlés par des ressortissants étrangers.
  • 100% de propriété étrangère
  • Il en existe différents types, dont les plus populaires sont les sociétés à responsabilité limitée (SARL).
  • Les ressortissants étrangers qui possèdent une WFOE ont les mêmes droits que les propriétaires d’entreprises locales.
  • Les propriétaires de la SARL ne sont pas responsables, tandis que les partenaires sont responsables de leur propre investissement.
  • Les WFOE fonctionneront comme des magasins de détail ou des sociétés commerciales, comme le prévoit l’adhésion de la Chine à l’Organisation mondiale du commerce (OMC).
  • Les WFOE peuvent s’engager dans des entreprises à but lucratif dans toute la Chine.
  • Possibilité d’embaucher du personnel local et étranger

Inconvénient de la création d’une WFOE

L’ensemble du processus de remplissage, d’enregistrement et d’approbation est complexe et nécessite une collaboration étroite et un examen minutieux de la part des bureaux administratifs chinois concernés :

Le processus d’enregistrement et la procédure d’approbation peuvent prendre quelques mois. Il est important de noter que les propriétaires d’entreprises qui prévoient d’opérer en tant que WFOE devront investir un capital minimum pour certaines industries réglementées. Sinon, il n’y a pas de limite maximale de capital requis pour les WFOE. Les WFOE sont tenues de soumettre un rapport annuel de leurs livres financiers respectifs aux agences gouvernementales concernées. La loi sur les sociétés de la RPC a été modifiée en 2014 et donne désormais la priorité à un système de déclaration complet plutôt qu’au système d’inspection.

En fonction de la situation unique du plan de croissance et d’expansion d’une entreprise, d’autres formes juridiques peuvent être envisagées :

  1. Solutions PEO/ Bureau de vente par le biais de la dotation en personnel
  2. Bureau de représentation
  3. Joint Venture (JV)
  • Joint Venture

Caractéristiques et avantages
  • La deuxième forme juridique commerciale la plus utilisée par les investisseurs étrangers en Chine.
  • Il y a moins de restrictions pour les JV et certaines industries qui sont fermées aux ressortissants étrangers deviennent une option viable.
  • Tirez parti des connaissances et des compétences de vos partenaires locaux pour assurer le bon fonctionnement de votre entreprise en Chine. Ils détermineront la meilleure approche pour certaines entreprises et aideront à remédier aux barrières linguistiques entre le personnel étranger et le personnel local.
Risques
  • Avec un partenaire chinois ayant un certain contrôle sur l’entreprise, vous rencontrerez toujours des conflits et des différences qui peuvent avoir un impact négatif sur l’ensemble de votre entreprise.
  • Risque accru de perte de la marque ou d’exposition aux secrets commerciaux de l’homologue chinois, ce qui entraîne des problèmes de propriété intellectuelle.

Pour réussir à créer une entreprise commune en Chine, les investisseurs étrangers doivent faire preuve de diligence et surveiller constamment leurs opérations. S’en remettre uniquement à votre partenaire chinois pour gérer l’entreprise ne conduira pas à la croissance et à l’expansion.

Bureau de représentation

Caractéristiques et avantages
  • Également appelé bureau de liaison, un bureau de représentation (BR) fonctionnera comme une entité juridique distincte qui représentera une société étrangère existante en Chine, également appelée Hongda.
  • Plus facile et moins coûteux à mettre en place.

Il est interdit aux ROIs d’exercer certaines activités, notamment :

  • Accepter les paiements
  • Importation et exportation
  • Mise en œuvre des contrats
  • Délivrer un reçu légal ou une facture officielle en Chine comme preuve d’achat
  • Faire des affaires avec d’autres entreprises
  • Fabrication de produits

Par essence, les Ros se limitent à des activités de recherche et de marketing ; elles ne sont donc pas recommandées si vous souhaitez tirer parti du marché économique lucratif de la Chine. Les activités énumérées ci-dessous sont les seules auxquelles les OR peuvent avoir recours :

  • Recherche et étude du marché
  • Création et développement d’annonces
  • Louer des propriétés résidentielles et commerciales
  • Activités non lucratives
  • Promouvoir d’autres entreprises étrangères
  • Professionnels du marketing des entreprises étrangères
  • Support client
  • Collecte de données utiles aux entreprises
  • Création et développement de réseaux de contacts
Inconvénients
  • Incapacité à générer des bénéfices et à collecter des paiements
  • Peut être soumis à l’impôt en fonction du plan d’affaires, de l’emplacement et de bien d’autres facteurs.
  • Durée de vie courte, jusqu’à deux ans, compte tenu de son champ d’action très limité.
  • Un espace de bureau loué doit déjà être établi avant de mettre en place un RO
  • Étant donné que la création d’un RO ouvre la voie à une compréhension plus approfondie du marché, il devient assez difficile de passer du RO à une WFOE. Les OR doivent d’abord fermer leur entreprise avant d’étendre leurs activités commerciales.
  • Le processus de passage à une WFOE prendra entre six et 18 mois.

Bureau des ventes ou répartition de la main-d’œuvre

Caractéristiques et avantages
  • Le plus facile et le moins cher à mettre en place en Chine.
  • Selon l’ordonnance n° 22 du ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale (MOHRSS ) de Chine promulguée en 2014, le recours à la main-d’œuvre expédiée est devenu plus accessible aux investisseurs étrangers.
  • Un bureau de vente fonctionnant sur un modèle commercial de travail par répartition implique généralement l’externalisation des responsabilités administratives et juridiques d’une entreprise étrangère à un PEO basé en Chine.
Inconvénients
  • Les processus de paiement et les émissions de FAPIAO se font principalement par l’intermédiaire de partenaires locaux de paiement ou de facturation.
  • Les fonds de l’entreprise en Chine seront gérés par le partenaire administratif local des employés envoyés sur place. Tous les avantages et les fonds seront envoyés directement en Chine.

En substance, les organisations professionnelles de l’emploi (Professional Employment Organisations – PEO) fonctionnent comme des services RH prêts à l’emploi que les entreprises étrangères emploient pour faciliter une expansion rationalisée de leurs activités en Chine. Les PEO sont pleinement autorisés et certifiés en Chine pour mettre en œuvre des activités juridiques, RH, administratives et fiscales qui peuvent inclure les éléments suivants :

  • Gestion des dépenses
  • Conformité fiscale
  • Recrutement
  • Services d’avantages sociaux pour les employés
  • Administration des accidents du travail
  • Solutions d’externalisation et de traitement de la paie
Les avantages de faire appel à un PEO
  • Les PEO offrent aux entreprises étrangères la possibilité de se développer à l’échelle mondiale en s’appuyant sur leur filiale en Chine plutôt que de passer par le processus laborieux de création d’une nouvelle entité juridique à partir de zéro.
  • Le partenariat avec un PEO réduit les retards, les coûts élevés et les processus compliqués de création de structures commerciales telles que les RO, WFOE et JV.
  • Les entreprises étrangères peuvent concentrer leurs efforts sur la stratégie à adopter pour gérer et développer leur activité, tandis que le PEO se charge de l’aspect administratif.
  • Il n’y a pas de relation directe entre une entreprise étrangère et les employés du PEO ; la première peut donc opérer sans rencontrer de problèmes en cours de route.
  • Le PEO, en substance, fonctionnera comme l’homologue local d’une entreprise étrangère.
  • Les PEO peuvent faciliter l’embauche de personnel étranger en Chine, faisant d’eux l’employeur officiel pour les prestations, les impôts et les assurances. Ce type d’organisation est appelé co-emploi ou emploi conjoint.
  • Un partenariat avec un PEO permet de rationaliser le lancement d’une entreprise tout en réduisant les problèmes juridiques et les retards qui surviennent généralement lors du recrutement de personnel.
  • Les PEOs traitent directement avec les employés au lieu de l’entreprise étrangère.

Lorsque vous décidez de la forme juridique à adopter en tant que société étrangère en Chine, voici quelques points à retenir :

  • Comprendre les avantages et les inconvénients de chaque structure juridique.
  • Assurez-vous que vos exigences et vos objectifs correspondent à la forme juridique que vous choisissez.
  • Une pénétration facile et rapide est possible en choisissant un bureau de vente via une structure de répartition de la main-d’œuvre, car les PEO offrent d’excellents avantages.
  • Faites vos recherches pour trouver le PEO le plus fiable et le plus digne de confiance avec lequel établir un partenariat en Chine.
Quel est le capital social minimum pour les entreprises étrangères en Chine ?

Bien que le gouvernement chinois ait supprimé la nécessité d’investir un capital social minimum, il est bon de déclarer un capital lors de l’enregistrement. Par exemple, déclarer un capital de 1 000 000 RMB offre les avantages suivants

  • Simplifier le processus d’enregistrement des entreprises
  • Offrir des avantages gouvernementaux, notamment un parrainage de résidence temporaire et une augmentation des allocations pour les employés étrangers.
  • Faciliter la solidification de votre structure juridique préférée
  • Peut être utilisé pour couvrir les dépenses, y compris les salaires, les frais de location, les achats, et bien d’autres encore.

Il n’est pas nécessaire pour les investisseurs étrangers de le verser à la société en une seule fois. Le capital social minimum indique plutôt la somme d’argent que vous prévoyez de générer en tant que WFOE sur une période de 29 ans. Vous pouvez utiliser le capital pour payer les produits et services nécessaires à l’exploitation de l’entreprise en Chine.

Vous devrez peut-être faire appel aux services professionnels d’un avocat pour vous aider à choisir ce qui convient à vos besoins individuels. En outre, engagez une agence comptable spécialisée dans le paysage commercial chinois. Un comptable vous aidera au cours du processus de constitution d’une société. Enfin, vous devriez également envisager de faire appel à un consultant en affaires pour déterminer le capital minimum idéal pour vous inscrire.

Étape 5 – Créer un plan d’affaires

Concevez un plan d’affaires bien structuré qui comprend une description approfondie de votre secteur d’activité et des produits et services que vous souhaitez proposer. Les autres informations que vous devez inclure dans votre plan d’affaires sont les suivantes :

  • Besoins budgétaires
  • Emplacement de l’entreprise
  • Nombre d’employés prévu
  • Recettes prévues

Il est recommandé d’inclure votre processus d’emploi et votre flux de travail opérationnel dans votre plan d’affaires. Examinez les contrats de travail réguliers existants avec un avocat chinois et un partenaire de conseil en affaires. Une fois que vous aurez terminé le plan d’affaires, vous le soumettrez à l’approbation du gouvernement chinois. Vous devrez respecter les lignes directrices que vous avez énumérées dans votre plan d’affaires, sous peine de payer des amendes ou d’autres sanctions de la part du gouvernement. Dans cette optique, il est préférable de créer un plan d’affaires qui ne soit ni trop large ni trop spécifique. En tant qu’entreprise étrangère, vous souhaitez présenter une stratégie de marketing solide qui vous servira de guide dans la poursuite de votre expansion commerciale.

Voici quelques conseils qui peuvent aider votre entreprise étrangère à réussir sur le marché chinois compétitif :

  • S’adresser au public chinois

Apprenez de nouvelles tactiques de marketing qui attirent les consommateurs locaux. Ne vous fiez pas aux stratégies qui ont pu fonctionner pour vous dans le passé sur les marchés étrangers. Obtenez les services d’un expert local qui réalisera une étude de marché en votre nom et vous aidera à élaborer de nouvelles stratégies de marketing pour votre public cible.

  • Créer des partenariats à long terme

Choisissez une entreprise locale réputée avec laquelle établir un partenariat. Vous devez concentrer vos efforts pour que ces partenariats soient durables, car cela vous aidera à gagner la confiance et à vous faire une réputation dans le paysage commercial local. Le choix de votre partenaire aura un impact important sur votre cote de crédit ; il est donc impératif que vous fassiez preuve de diligence raisonnable et que vous trouviez celui qui correspond à vos besoins et à vos objectifs.

  • Établir de bonnes relations avec les agences gouvernementales locales

Recherchez un partenaire d’expansion local ayant une relation solide et positive avec les agences gouvernementales locales. Soyez toujours attentif à la manière dont vous gérez votre entreprise pour vous assurer que vous ne vous mettez pas à dos les autorités gouvernementales. L’établissement d’une bonne connexion avec les bureaux du gouvernement local contribuera également à garantir la conformité opérationnelle.

  • Assurez-vous d’avoir un expert en commerce local dans votre équipe.

Recherchez un partenaire local qui puisse vous guider de manière experte à travers les défis logistiques et culturels que vous pourriez rencontrer à l’avenir.

Étape 6 – Ouverture d’un compte bancaire

Si vous créez une WFOE, il est impératif d’ouvrir un compte bancaire. Si votre entreprise n’est pas constituée en société, vous pouvez ouvrir différents types de comptes bancaires pour non-résidents, tels que des comptes bancaires destinés exclusivement aux ressortissants étrangers. Ouvrir un compte bancaire en Chine peut s’avérer difficile. Les exigences peuvent varier d’une ville à l’autre. Pour gagner du temps, n’oubliez pas d’appeler à l’avance et de vous renseigner sur les exigences individuelles. Toutefois, certaines exigences sont les mêmes. Lors de l’ouverture d’un compte bancaire, vous devrez présenter les documents suivants :

  • Une pièce d’identité en cours de validité pour les représentants légaux de l’entreprise, tels que les responsables, les directeurs et les actionnaires principaux.
  • Coupe ou scellement de l’entreprise
  • Liste des noms des administrateurs
  • Forme juridique de l’entreprise et informations sur la propriété
  • État d’approbation enregistré pour votre entreprise commerciale.

Voici les options bancaires les plus courantes pour les entreprises étrangères :

  • Hang Seng Bank
  • ICBC
  • Banque de Chine
  • HSBC
  • Standard Chartered
  • Banque d’Amérique

Si vous avez un compte bancaire existant dans une banque internationale très présente en Chine, il peut être possible de transférer ce compte vers une succursale chinoise. Toutefois, le fait de disposer d’un compte bancaire local simplifie le processus de gestion d’une entreprise en Chine. Avec un compte bancaire fiable au nom de votre entreprise, vous bénéficierez d’une plus grande transparence dans vos transactions commerciales quotidiennes.

Étape 7 – Travailler avec une société de conseil en entrée sur le marché local

Si la gestion d’une entreprise en Chine est gratifiante à long terme, son marché est très complexe et sophistiqué pour les ressortissants étrangers. Quelle que soit la structure juridique, vous devez demander l’aide d’une agence de conseil en Chine qui vous aidera à créer une entrée stratégique sur le marché. Vous aurez besoin d’un partenaire d’expansion local qui pourra vous aider à naviguer dans les méandres du système de crédit social chinois, des réglementations locales et des différences culturelles.

Une équipe de consultants vous aidera dans les domaines suivants :

  • Évaluer les tendances actuelles du marché
  • Développer une stratégie d’entrée sur le marché
  • Identifier une méthode d’approvisionnement préférée
  • Effectuer des recherches sur les consommateurs et des études de marché

Une société de conseil de haut niveau possède toutes les connaissances, les compétences et l’expérience nécessaires pour lancer une entreprise dans la région, la ville ou la province de votre choix, ainsi que les endroits où acheter des matières premières au meilleur prix et la manière de conclure un accord commercial avec des entrepreneurs locaux.

Étape 8 – Protégez votre propriété intellectuelle

De nombreux investisseurs se méfient de la prudence des vols de propriété intellectuelle en Chine. Toutefois, si vous prenez les mesures préventives nécessaires, vous pouvez sauvegarder des actifs intellectuels précieux tout en menant une activité commerciale harmonieuse en Chine. Pendant le traitement de votre inscription, veillez à prendre les mesures suivantes :

  • Enregistrez votre marque

En règle générale, la Chine ne reconnaît pas les marques déposées dans d’autres pays. Le pays observe la règle du premier déposant, ce qui signifie que la première personne à déposer une marque a le droit de l’utiliser légalement en Chine. Après avoir obtenu la confirmation que votre marque est actuellement disponible, vous devez procéder immédiatement à l’enregistrement de vos marques et brevets. Vous pouvez encore faire appel si votre demande est refusée dans les conditions suivantes :

  1. Logos et symboles qui distinguent des biens et des services spécifiques qui sont synonymes de votre marque.
  2. Des mots, des dessins, des lettres, des chiffres et des symboles en 3D qui sont uniques à votre entreprise.
  3. Des combinaisons de couleurs qui se distinguent de votre entreprise, de vos biens et de vos services.
  • Suivre les dépôts de marques chinoises

L’agence chinoise des marques publie régulièrement des demandes de marques afin que les entreprises puissent s’opposer aux marques similaires aux leurs. Surveillez ces dépôts afin de pouvoir vous opposer ou faire appel des marques frauduleuses avant qu’elles ne soient approuvées par l’office des marques.

  • Travailler en étroite collaboration avec les douanes chinoises

Enregistrez votre marque et vos brevets de conception auprès des douanes chinoises afin qu’elles puissent interdire l’importation et l’exportation de produits contrefaits. Signalez l’emplacement et les autres détails pertinents d’une entreprise en infraction. Vous pouvez signaler cet incident aux douanes chinoises pour qu’elles prennent les mesures nécessaires.

  • Demande de suppression de pages web chinoises

Après l’enregistrement réussi de votre propriété intellectuelle, vous pouvez adresser des pétitions aux sites de commerce électronique chinois tels que Taobao, Alibaba et Baidu pour qu’ils retirent les produits contrefaits. Lorsque vous soumettez les bons documents, la procédure de suppression des pages Web peut prendre environ une semaine.

En suivant ces mesures préventives, vous préserverez votre propriété intellectuelle et lancerez vos activités commerciales du bon pied.

Étape 9 – Soumettre les documents restants

Une fois que vous avez accompli avec succès les étapes 1 à 8m, il ne vous reste plus qu’à remplir les autres documents. Votre équipe de consultants vous aidera à franchir cette dernière étape de la création d’une entreprise en Chine. Ils peuvent vous aider à identifier les éléments suivants :

  • Applications que vous avez peut-être négligées
  • Vous fournir une liste des documents dont vous avez besoin pour l’approbation finale par les agences gouvernementales.
  • Estimation de l’achèvement de la paperasserie

La dernière étape peut vous surprendre, car certaines agences peuvent vous demander de remplir davantage de documents et, dans certains cas, vous demander de présenter un échantillon physique de vos produits ou les installations dans lesquelles vous souhaitez exercer votre activité. Pour éviter les retards, consacrez plus de temps à la préparation de tous les documents et exigences.

La création d’une entreprise en Chine en tant qu’étranger est complexe mais extrêmement excitante car elle vous permettra de générer des revenus lucratifs et d’élargir vos possibilités commerciales au fil du temps. Avec l’aide de nos spécialistes de la création d’entreprises en Chine, vous récolterez bientôt les bénéfices financiers liés à la pratique des affaires en Chine. Damalion peut vous aider dans tous vos besoins de création d’entreprise en Chine. Appelez-nous dès aujourd’hui pour plus de détails.