Un aperçu complet des fonds parallèles luxembourgeois - Damalion - Independent consulting firm.
Sélectionner une page

Au cœur de l’Europe se trouve le Luxembourg, le deuxième plus grand domicile de fonds au monde. Le pays est très attrayant pour les investisseurs étrangers en raison de sa réputation d’excellence, de son efficacité, de sa flexibilité et de son industrie des fonds hautement professionnelle. Le Grand-Duché est également la juridiction préférée des investisseurs basés en Europe pour la création de structures de fonds parallèles. Alors que les structures principales des fonds sont positionnées dans d’autres pays comme les îles Caïmans et le Delaware, un ou plusieurs fonds parallèles sont idéalement établis au Luxembourg, ou vice versa.

Une brève introduction aux structures de fonds parallèles

Lesstructures de fonds parallèles font référence à des investissements directs et indirects pour des conduits séparés, des holdings ou des structures similaires à côté d’un fonds principal. En substance, le fonds parallèle et le fonds principal appliquent des politiques et des stratégies d’investissement identiques ou similaires. Par exemple, tous deux investissent selon des dispositions similaires dans le même délai, ont des objectifs d’investissement communs et des profils de risque identiques. Il est également courant dans les structures parallèles que les engagements soient pris en même temps, selon les mêmes conditions et que les investissements soient généralement créés au prorata.

Juridiquement parlant, les opérations fondamentales sont les mêmes. Les investisseurs des fonds parallèles et principaux sont regroupés et disposent des mêmes droits de vote. L’objectif des gestionnaires d’investissement dans une structure de fonds parallèle est de traiter les investisseurs de manière égale dans tous les véhicules.

Les différences entre le fonds parallèle et le fonds principal

Les différences sont évidentes dans les aspects juridiques, opérationnels et réglementaires des fonds parallèles et principaux :

  • Le fonds luxembourgeois est éligible au statut de fonds d’investissement alternatif, ce qui signifie que son gestionnaire est soumis aux exigences réglementaires de la directive du Parlement européen sur les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (2011/61/UE).
  • Les fonds domiciliés dans d’autres juridictions telles que le Delaware et les îles Caïmans suivront un ensemble différent d’exigences réglementaires.
  • Un ensemble différent d’exigences est également applicable aux investisseurs dans des structures de fonds parallèles.
  • Alors que les actifs sous gestion sont généralement mis en commun pour déterminer la taille de l’ensemble d’une structure de fonds, les fonds parallèles et principaux diffèrent en taille.

Un exemple classique est le suivant : une compagnie d’assurance basée en Allemagne et soumise aux exigences réglementaires allemandes et européennes est réputée adhérer à un ensemble de règles différent de celui d’un Family Office basé à Singapour.

Avantages de la structure de fonds parallèle luxembourgeoise

  • Permettre aux initiateurs de fonds d’attirer une variété d’investisseurs dans différentes juridictions.
  • La majorité des investisseurs européens préfèrent créer des fonds dans les juridictions de l’UE.
  • Certains investisseurs dans certaines parties de l’Europe peuvent être limités à investir par le biais de véhicules non européens. D’autre part, les investisseurs américains sont désireux d’investir par le biais d’un véhicule du Delaware ou des Caïmans, en raison de leur attrait géographique et de leur familiarité avec ces juridictions.
  • Les véhicules luxembourgeois peuvent exclure les investisseurs américains pour éviter d’être soumis aux règles fiscales spécifiques existantes de la juridiction. Par conséquent, les véhicules établis dans des juridictions non européennes évitent de s’établir au Luxembourg et dans d’autres pays européens pour éviter les coûts réglementaires liés à la directive sur les fonds de gestion alternative (AIFMD).
  • Les structures de fonds parallèles ouvrent la voie à la collecte d’engagements plus importants, et donc à un portefeuille d’investissement plus diversifié.
  • Ce type de structure permet de gérer efficacement des pools d’investissement plus importants, augmentant ainsi la rentabilité de l’initiateur et du gestionnaire de portefeuille.

Les principaux défis d’une structure de fonds parallèle

  • Étant donné que les structures de fonds parallèles consistent en différents types de véhicules situés dans différentes juridictions, les gestionnaires d’investissement doivent se tenir au courant des différentes exigences légales et réglementaires.
  • En raison de la complexité des structures de fonds parallèles, les gestionnaires d’investissement se coordonnent généralement avec différents prestataires de services dans les juridictions respectives afin d’assurer un fonctionnement efficace et sans faille.
  • Garantir un traitement égal et équitable des investisseurs dans les différents véhicules. Les gestionnaires d’investissement doivent faire preuve de constance pour offrir un excellent soutien aux investisseurs. Il est nécessaire qu’ils soient informés des coûts de certains véhicules dans une structure de fonds parallèle.
  • La cascade de distribution et les droits de vote sont différents selon les véhicules de fonds parallèles.

Compte tenu de tous ces défis, il est impératif que les gestionnaires d’investissement appliquent une stratégie globale avant de lancer des structures de fonds parallèles. Les modifications et les adoptions qui interviendront plus tard compliqueront les opérations et la gestion des structures de fonds parallèles.

Luxembourg – Une structure de fonds parallèle privilégiée Juridiction

Installation facile

Outre sa renommée pour son industrie des fonds d’investissement professionnelle et bien établie, le Luxembourg offre un paysage juridique et réglementaire cohérent mais flexible. Par exemple, les sociétés en commandite respectent des dispositions souples et gérables. Le Grand-Duché permet aux initiateurs de structurer facilement une société en commandite grâce à sa procédure formelle et d’enregistrement simplifiée.

Structure de société en commandite spéciale

Le Luxembourg permet de structurer des sociétés en commandite spéciale sans personnalité juridique (SCSp), une forme juridique que la plupart des initiateurs connaissent bien car elles partagent des caractéristiques similaires aux sociétés du Delaware et des îles Caïmans.

En outre, le régime luxembourgeois des sociétés en commandite offre une sécurité juridique. Cela signifie que les sociétés en commandite sont plus confiantes dans leurs opérations, étant donné qu’il existe un ensemble de règles claires qu’elles doivent suivre. Les réformes du partenariat dans les autres pays européens sont relativement récentes et offrent donc moins de flexibilité que le Luxembourg.

Une plus grande flexibilité

Le Grand-Duché offre la possibilité de structurer des véhicules de fonds parallèlement aux véhicules de fonds principaux domiciliés au Delaware, aux îles Caïmans et dans d’autres juridictions sélectionnées.

Solutions de portefeuilles diversifiés

D’un point de vue réglementaire, le Luxembourg offre différents produits qui sont plus attrayants et adaptés aux structures de fonds parallèles. Par exemple, les fonds d’investissement alternatifs réservés introduits en 2016 présentent des similitudes avec les structures de fonds non réglementés, mais ils doivent avoir un gestionnaire de fonds alternatifs (AIFM) et un dépositaire pleinement autorisés.

Cependant, à la différence d’un fonds d’investissement spécialisé (SIF), un fonds d’investissement alternatif réservé (RAIF) ne nécessite pas d’autorisation de l’Autorité de surveillance du secteur financier (CSSF) du Luxembourg. L’enregistrement est la seule exigence que doit remplir un fonds d’investissement alternatif réservé (RAIF). Dans le cadre du régime des fonds d’investissement alternatifs réservés (RAIF), plusieurs compartiments peuvent être créés. Sous la supervision d’un gestionnaire de fonds d’investissement alternatif, un passeport européen est disponible pour les investisseurs du fonds.

Structures de fonds parallèles disponibles au Luxembourg

Selon la devise et le type d’investisseurs, les initiateurs de fonds peuvent préférer le maintien d’un seul fonds maître au Luxembourg, avec un ou une combinaison de feeders dans les îles Caïmans, le Delaware et d’autres juridictions.

Le Luxembourg ouvre la voie à une gestion simplifiée du portefeuille, éliminant ainsi les erreurs entre la structure du fonds principal et celle du fonds parallèle.

Avant de mettre en place une structure de fonds au Luxembourg, les initiateurs doivent tenir compte des besoins et des préférences des investisseurs afin de garantir une levée de fonds plus facile et efficace.

Les initiateurs doivent également prendre en compte les implications fiscales de l’existence de structures de fonds multiples sur les investisseurs et le portefeuille d’investissement lui-même. Compte tenu de la complexité des fonds parallèles, les gestionnaires de fonds d’investissement doivent prendre en considération les coûts globaux du maintien de ces structures.

Pour en savoir plus sur la structure de fonds parallèle, ou si vous avez des questions concernant les véhicules d’investissement disponibles au Luxembourg, appelez un expert Damalion dès aujourd’hui.

Ces informations ne sont pas destinées à remplacer un conseil fiscal ou juridique individualisé. Nous vous suggérons de discuter de votre situation spécifique avec un conseiller fiscal ou juridique qualifié.