FAQ sur les sociétés de gestion de patrimoine privées luxembourgeoises (SPF) - Damalion - Independent consulting firm.
Sélectionner une page

La Société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF) est un véhicule d’investissement dédié à la détention et à la gestion d’actifs financiers d’un individu, d’une famille ou d’un groupe, tels que des obligations, des liquidités, des devises, des produits dérivés, des actions, des contrats à terme, des métaux précieux, des options, de l’épargne, des warrants et d’autres outils financiers. Par nature, une société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF) est une entité non réglementée. Cela signifie qu’une société de gestion de patrimoine familial (SPF) luxembourgeoise n’a pas besoin d’autorisation, de licence et de surveillance de la part d’une quelconque autorité de régulation.

Ce véhicule d’investissement spécifique est conçu pour la gestion de patrimoine privé. Par conséquent, les actions d’une société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF) ne peuvent pas être utilisées pour un placement public. Cela signifie que les actions ne peuvent pas être offertes au public ou introduites dans une bourse de valeurs.

Une société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF) est régie par la loi du 11 mai 2007 et conçue pour permettre aux individus, aux familles et aux groupes de structurer leurs patrimoines respectifs d’une manière très flexible, simple et fiscalement avantageuse. Ils peuvent également être structurés à d’autres fins, ce qui les rend très attractifs pour les investisseurs internationaux.

Compte tenu de la réputation du Luxembourg en tant que centre de premier plan pour les services juridiques et financiers, les investisseurs privés qui souhaitent structurer la détention et le financement de leurs actifs peuvent s’attendre à une excellente expérience en établissant une société de gestion de patrimoine familial (SPF) au Luxembourg.

Quels sont les principaux avantages et caractéristiques d’une société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF) ?

  • Il a son propre caractère et son propre design. Il existe un niveau élevé de certitude et de confiance parmi les investisseurs. une société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF) se caractérise par son approche ciblée des activités de répartition des risques.
  • Sur le plan juridique, la Société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF) est considérée comme une entité distincte à responsabilité limitée.
  • Elle bénéficie des avantages d’une société holding traditionnelle au lieu d’un placement direct de capitaux pour les particuliers.
  • Les particuliers, les groupes et les familles bénéficient d’une plus grande souplesse pour structurer leurs investissements.
  • Une société de gestion de patrimoine familial (SPF) luxembourgeoise bénéficie d’un régime fiscal simplifié et attrayant.
  • La constitution d’une société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF) est rapide et facile car elle ne requiert qu’une procédure et un capital initial minimaux.

Qui sont les investisseurs éligibles pour une Société de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) luxembourgeoise ?

  • Les particuliers gérant leur patrimoine privé
  • Organismes de gestion de patrimoine privé agissant exclusivement pour le compte d’une ou plusieurs personnes, qui peuvent être des entités résidentes ou non résidentes, y compris des fondations et des trusts. Les conditions d’éligibilité de ces entités sont interprétées dans un cadre plus large, leur seul objectif étant la gestion d’actifs pour une ou plusieurs personnes physiques.
  • Les intermédiaires, y compris les fiduciaires qui agissent pour le compte de particuliers et les sociétés de gestion de patrimoine privé.

Alors que son nom pourrait laisser penser que cette structure est limitée à l’usage des familles, une Société de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) luxembourgeoise ne sert qu’à dénommer l’accès des investisseurs aux personnes privées ; aucun lien familial n’est donc nécessaire.

Une société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF) est un point de départ idéal pour les investisseurs débutants, les investisseurs non professionnels et les clubs d’investissement qui souhaitent tester leurs relations avec des partenaires d’investissement potentiels. L’un des principaux arguments de vente d’une structure de société de gestion de patrimoine familial (SPF) luxembourgeoise est l’anonymat, la discrétion et la confidentialité accrus qui peuvent être obtenus lorsqu’elle est structurée correctement.

Quelles sont les différentes structures de constitution d’une société de gestion de patrimoine familial (SPF) luxembourgeoise ?

  • Société publique à responsabilité limitée (SA)
  • Société privée à responsabilité limitée (SARL)
  • Société en commandite par actions (SCA)
  • Coopérative (SC)

Quels types d’activités une société de gestion de patrimoine familial (SPF) luxembourgeoise peut-elle exercer ?

  • Elle est autorisée à détenir des participations au capital tant qu’elle ne perturbe pas la gestion de la société dans laquelle les participations sont détenues par un véhicule à vocation spéciale (SPV).
  • Une société de gestion de patrimoine familial luxembourgeoise ne peut pas assumer de fonctions d’administrateur dans les organes de décision.
  • Étant donné qu’une société de gestion de patrimoine familial (SPF) luxembourgeoise est soumise au régime fiscal spécial, elle n’a pas accès aux conventions de double imposition.

Une société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF) est-elle soumise à la surveillance de la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF) ?

  • Le contrôle fiscal d’une Société de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) luxembourgeoise sera effectué par l’Administration des Enregistrements et Domaines. L’audit se limite principalement à la vérification des faits et des données relatifs au statut fiscal de l’entreprise.
  • Si une société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF) enfreint les dispositions relatives à l’éligibilité des investisseurs, son statut fiscal spécial sera suspendu.

Les investisseurs ont-ils une responsabilité limitée dans une structure de société de gestion de patrimoine familial (SPF) luxembourgeoise ?

En tant qu’entité juridique distincte, les investisseurs bénéficient d’une responsabilité limitée à leurs contributions respectives. Cela renforce leur position en matière de responsabilité envers les tiers, notamment dans le cas d’activités d’emprunt à des fins de planification successorale.

Une société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF) est-elle un véhicule d’investissement flexible ?

L’une des caractéristiques uniques d’une société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF), qui la distingue des autres outils d’investissement, est qu’elle est uniquement conçue pour la gestion du patrimoine familial, la planification successorale, la gestion des biens matrimoniaux et d’autres raisons similaires. En vertu de la loi du 5 août 2005, les actifs financiers autorisés dans une structure de société de gestion de patrimoine familial (SPF) luxembourgeoise comprennent, entre autres, les contrats de garantie financière, les titres de créance, les investissements structurés et les liquidités.

Elle est donc limitée aux activités d’investissement suivantes :

  • Fournir des services, y compris l’approbation de prêts portant intérêt. Toutefois, elle peut faire des avances de trésorerie ou garantir les engagements d’une entité dont elle détient la participation à titre gratuit.
  • Ne pas s’impliquer dans la gestion des entités dans lesquelles elle détient une participation, même lorsqu’elle détient des droits de gestion et qu’un pourcentage important du capital est détenu par la Société luxembourgeoise de gestion du patrimoine familial (SPF). Les actionnaires d’une société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF) peuvent exercer les activités susmentionnées.
  • Il est interdit d’exercer des activités commerciales, bien que les entités dans lesquelles une société de gestion de patrimoine familial (SPF) luxembourgeoise détient des participations puissent exercer des activités commerciales.
  • Détention directe de biens immobiliers et de droits de propriété intellectuelle.
  • Interdiction de conclure des contrats d’assurance-vie.

La législation en vigueur n’impose aucune limite au financement et à l’endettement. Luxembourg Family Wealth Management Company (SPF) peut être réalisée par des opérations d’emprunt auprès d’actionnaires, d’investisseurs et d’établissements de crédit. Les contributions en espèces ou en nature sont autorisées en euros et dans d’autres devises.

Quelles sont les dispositions du régime fiscal spécial de la Société luxembourgeoise de gestion du patrimoine familial (SPF) ?

  • Une société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF) est une entité fiscalement neutre.
  • Elle est exonérée de l’impôt sur les sociétés, de la taxe professionnelle municipale et de l’impôt sur la fortune nette.
  • Unetaxe d’abonnement annuelle de 0,25 % plafonnée à un montant annuel de 125 000 euros est applicable à toutes les sociétés de gestion de patrimoine familial (SPF) luxembourgeoises.
  • Base d’imposition générée par l’addition du total du capital social versé, des primes d’émission, de la partie de la dette excédant huit fois la somme susmentionnée.
  • Il ne bénéficie pas des dispositions des conventions de double imposition conclues par le Luxembourg avec d’autres pays et de la directive européenne sur les sociétés mères et les filiales.
  • Une société luxembourgeoise de gestion de patrimoine familial (SPF) sera soumise à des retenues à la source étrangères dans les pays où les investissements sont basés.
  • Les dividendes et les intérêts versés par une Société de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) luxembourgeoise ne sont pas soumis à la retenue à la source, sauf en cas d’application de la loi du 23 décembre 2005 introduisant une retenue à la source nationale sur les revenus des paiements d’intérêts aux personnes physiques et entités résidentes.
  • Les paiements de dividendes et d’intérêts peuvent être imposés pour les bénéficiaires en vertu de la législation fiscale en vigueur pour les résidents, tandis que les résidents peuvent être imposés dans leur pays d’origine.
  • Les plus-values de cession d’actions et les boni de liquidation pour les non-résidents ne sont pas imposables au Luxembourg.
  • Étant donné qu’elle n’exerce pas d’activités commerciales, une société de gestion de patrimoine familial (SPF) luxembourgeoise ne peut pas être un assujetti à la taxe sur la valeur ajoutée.
  • Afin d’assumer ses responsabilités d’entreprise, une Société de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) luxembourgeoise peut embaucher du personnel, louer un bien immobilier et conclure des contrats avec divers prestataires de services, tels que des consultants et des organismes d’investissement et financiers.

En tant que cabinet de conseil professionnel, Damalion s’engage à servir ses clients en mettant à profit ses années d’expérience et d’expertise dans le secteur de la finance et des investissements. Notre équipe de consultants vous fournira les conseils dont vous avez besoin pour prendre des décisions d’investissement en connaissance de cause. Si vous cherchez à créer une société de gestion de patrimoine privée luxembourgeoise, nos experts Damalion vous accompagneront à chaque étape du processus. Pour en savoir plus sur la constitution d’une société de gestion de patrimoine familial (SPF) et d’autres véhicules d’investissement tels que la Soparfi, la société holding luxembourgeoise, contactez un expert Damalion dès aujourd’hui.

Ces informations ne sont pas destinées à remplacer un conseil fiscal ou juridique individualisé. Nous vous suggérons de discuter de votre situation spécifique avec un conseiller fiscal ou juridique qualifié.