Sélectionner une page

Création d’une fondation au Liechtenstein

FONDATION DU LIECHTENSTEIN
Type d'entité : Fondation Liechtenstein, Fondation familiale
Type de droit : Droit de fondation du Liechtenstein/ PGR
Délai d'incorporation : 4 semaines
Capital social minimum émis : Le capital minimum de la fondation du Liechtenstein s'élève à 30 000 CHF/EUR/USD. Les actifs apportés deviennent les actifs de la fondation, qui est seule responsable de tout passif de la fondation du Liechtenstein.
Capital social minimum libéré à la constitution : Aucun capital social minimum versé n'est requis.
Nombre minimum d'actionnaires requis : Aucun actionnaire requis
Enregistrement dans le registre public : Requis (la fondation peut être enregistrée et déposée dans le registre public)
Nombre minimum d'administrateurs : Le conseil d'administration doit être composé d'au moins deux membres. Les membres peuvent être des personnes physiques ou morales. Au moins un membre doit être une personne physique possédant certaines qualifications et résidant dans l'Espace économique européen.
Les administrateurs de sociétés sont autorisés : Le nombre de membres corporatifs du conseil d'administration est illimité, mais au moins un individu est requis.
Administrateurs locaux requis : Non (mais au moins une personne doit être un résident de l'Espace économique européen).
Siège social local requis : Pas de siège social local requis.
Auditeur : Non (mais si une activité commerciale est exercée dans la fondation, un auditeur est requis).
Exigence d'un protecteur : Un curateur peut être nommé. Il dispose généralement de pouvoirs similaires à ceux d'un protecteur dans un trust, c'est-à-dire de certains pouvoirs limités destinés à contrôler le conseil d'administration de la fondation.
Divulgation du bénéficiaire effectif au Registre des sociétés : Non
Divulgation des actionnaires : Non
Registre gouvernemental des administrateurs : Non requis
Restriction commerciale : La fondation ne se prête que dans une mesure limitée à la poursuite d'objets commerciaux.
Imposition : Le taux d'imposition est de 12,5 %, mais pas moins de 1 800 CHF par an.
Résidence fiscale pour bénéficier du réseau de conventions fiscales : Oui
Contrôle des changes : Pas de contrôle des changes
États financiers : Pour les fondations enregistrées Pour les fondations non-enregistrées Les états financiers des fondations enregistrées sont obligatoires.
Déclarations d'impôts : Non requis
La comptabilité : Non

Nous faisons de notre mieux pour contrôler la conformité de cette juridiction avec les dernières réglementations internationales établies par l’OCDE et d’autres institutions et pays internationaux.

À tout moment, Damalion peut refuser toute demande de client concernant cette juridiction, à sa seule discrétion et sans obligation de fournir une quelconque raison.

4 + 8 =