Comment ouvrir un fonds d'investissement en République tchèque ? - Damalion - Independent consulting firm.
Sélectionner une page

En République tchèque, les investisseurs étrangers peuvent choisir de créer une entreprise ou un fonds d’investissement comme moyen d’investissement. Les entreprises commerciales doivent se conformer à un ensemble de règles en République tchèque, tandis que les fonds d’investissement doivent respecter des réglementations différentes. La loi sur les sociétés d’investissement et les fonds d’investissement est le texte de loi responsable de la réglementation des véhicules d’investissement en République tchèque. L’une des options offertes aux investisseurs internationaux qui cherchent à établir des activités commerciales en République tchèque est de participer à un fonds d’investissement tchèque. La législation de la République tchèque offre une sélection variée de véhicules d’investissement pour répondre aux besoins d’un large éventail d’investisseurs. La République tchèque étant un État membre de l’Union européenne (UE), sa législation sur les fonds d’investissement suit les lignes directrices établies par l’UE dans un certain nombre de ses directives. Les experts en constitution de sociétés de Damnation qui font partie de notre personnel peuvent vous aider à vous conformer aux réglementations associées à ce texte législatif.

Législation de la République tchèque sur les fonds d’investissement

La loi tchèque sur les sociétés d’investissement et les fonds d’investissement, récemment promulguée, profitera aux investisseurs au niveau national et international. La loi a entraîné la création de plusieurs nouveaux véhicules d’investissement, dont les suivants :

Les véhicules d’investissement comprennent les fonds fiduciaires et les SICAV (sociétés d’investissement à capital variable), pour ne citer que deux exemples.

La loi a été modifiée à la suite de la directive sur les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs, qui a suscité les modifications (AIMF). La nouvelle loi permet aux fonds d’investissement et à d’autres types d’organisations d’investissement qui gèrent les actifs des fonds d’investissement d’organiser des entreprises en République tchèque, ce dont les entreprises intéressées par la création d’une entreprise en République tchèque doivent être conscientes.

En outre, la réglementation du secteur est assurée par la Banque nationale tchèque, qui est le principal régulateur des véhicules d’investissement en République tchèque et est responsable de la réglementation du secteur. Nous pouvons vous prêter main forte si vous avez besoin d’aide pour la procédure d’enregistrement, qui est réglementée par la Banque nationale tchèque.

Les différents types de fonds d’investissement disponibles en République tchèque

Même si le marché de l’investissement en République tchèque n’est pas tout à fait aussi établi que dans d’autres États européens, plus de 1 200 fonds d’investissement étrangers ont été enregistrés dans le pays en 2014. La législation applicable distingue les fonds ouverts et les fonds fermés, une caractéristique qui renvoie aux contraintes appliquées pour l’émission d’actions. En général, cette distinction est faite entre les fonds ouverts et les fonds fermés.

Les investisseurs ont la possibilité de créer un véhicule d’investissement qui sera enregistré auprès de l’une des entités juridiques suivantes :

– sociétés anonymes

– les sociétés d’investissement à capital variable

– les sociétés en commandite

– les sociétés à responsabilité limitée

– fonds communs de placement

– fonds fiduciaires

Conditions préalables à l’enregistrement d’un fonds d’investissement en République tchèque

Un apport en capital minimum de 1,25 million d’euros sera exigé des investisseurs avant de créer une société qui sera présentée comme un fonds d’investissement. La Banque nationale tchèque (CNB), le principal organisme de réglementation basé pour cette catégorie de véhicules, a le pouvoir d’approuver les fonds d’investissement. Toutefois, cette approbation n’est accordée que dans des circonstances spécifiques.

Les informations concernant le statut d’un fonds d’investissement en République tchèque se trouvent dans le décret du 24 juillet 2013, publié par la CNB. Ce décret stipule quelles informations doivent être fournies sur le fonds d’investissement et ses gestionnaires ainsi que sur les stratégies d’investissement menées dans le cadre du véhicule respectif.

Inscrivez-vous auprès de la Banque nationale de la République tchèque.

Les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs doivent s’enregistrer auprès de la Banque nationale tchèque conformément à la nouvelle loi, qui est la législation qui donne effet aux règlements de l’AIMF (CNB). En outre, toute personne qui envisage de réaliser des investissements financiers en République tchèque doit informer la CNB de ses intentions à cet égard.

Dans certaines circonstances, par exemple lorsque la valeur du projet d’investissement dépasse les seuils établis par la législation applicable, le CNB donnera son autorisation.

Qu’est-ce qui est unique aux QIFs tchèques ?

Depuis sa création en 2007, le QIF s’adresse aux investisseurs qualifiés, qui peuvent être représentés par des personnes morales (banques, établissements de crédit) ou physiques (comme les investisseurs accrédités) ayant une expérience substantielle dans le secteur financier. En raison de leur niveau de réglementation inférieur à celui d’autres formes de fonds, les QIFs sont appelés fonds d’investissement alternatifs.

La création d’une société par actions est la première étape de l’enregistrement d’un QIF tchèque pour les investisseurs étrangers et locaux. Les investisseurs doivent placer un minimum de 50 millions de CZK dans le QIF avant que celui-ci ne puisse être enregistré comme un fonds commun de placement ou un autre type de QIF (2 millions d’euros).

Conformément à la loi tchèque, les fondateurs du fonds peuvent lever ce capital dans l’année qui suit l’obtention de la licence d’exploitation en République tchèque. Il est donc essentiel de savoir que l’argent ne doit pas être déposé lors de la constitution en société.

Un portefeuille d’investissements bien diversifié est une condition préalable pour ce type particulier de fonds. C’est pourquoi la Banque nationale tchèque a imposé à tous les fonds d’investissement qualitatifs tchèques d’investir dans au moins deux catégories d’actifs. Les investissements dans un seul actif, par exemple, ne peuvent dépasser 50 % de la valeur totale des investissements du fonds.

Sur le marché tchèque des QIF, les investisseurs peuvent être des personnes physiques ou des organisations juridiques. Chaque investisseur doit apporter au moins 1 million de CZK (environ 1 million de dollars) au fonds, qui est limité à 100 investisseurs qualifiés par la loi.

Les actifs des fonds tchèques ont-ils une valeur monétaire ?

Les fonds d’investissement basés en République tchèque sont contrôlés par la Banque centrale de la République tchèque. Les informations sur les fonds d’investissement et autres institutions financières de l’UE sont ensuite transmises à la Banque centrale européenne (BCE).

Un total de 185,162 millions de CZK était détenu dans des fonds tchèques sous forme d’actions et de parts de fonds d’investissement ; 109,578 millions de CZK étaient détenus sous forme de titres de créance ; 60,357 millions de CZK étaient détenus sous forme de monnaie et de dépôts ; 46,424 millions de CZK étaient détenus sous forme de prêts et 13,243 millions de CZK étaient détenus sous forme d’autres types de créances (117 milliards de CZK).

Vous pouvez créer un fonds d’investissement en République tchèque.

La Banque nationale tchèque est le principal organisme de réglementation des fonds d’investissement en République tchèque. Elle est également chargée de régir l’enregistrement des entreprises pour les fonds d’investissement en République tchèque. Bien que le montant minimum du capital qui doit être apporté pour établir un fonds d’investissement enregistré en République tchèque soit de 1,25 million d’euros, ce chiffre peut changer en fonction du type de fonds écrit.

Un exemple d’une forme de fonds de placement collectif tchèque est un fonds OPCVM, qui signifie “organismes de placement collectif en valeurs mobilières”. Parmi les autres types de fonds de placement collectifs tchèques, on trouve les fonds non-UCITS. En République tchèque, les OPCVM peuvent être organisés soit en tant que SICAV, définie comme “une société d’investissement à capital variable”, soit en tant que FCP (fonds ouvert). Les aspects suivants des fonds OPCVM peuvent être approfondis par notre équipe de consultants spécialisés dans l’enregistrement des sociétés tchèques :

En comparaison, les fonds qui ont fait preuve d’une structure de gestion interne doivent disposer d’un capital initial de 1,25 million d’euros. Le capital initial des deux fonds doit être réuni dans les six mois suivant la constitution de l’entité. Toutefois, les besoins initiaux en capital doivent être satisfaits dans les six mois suivant la création du fonds. Cette exigence dépend de la structure de gestion du fonds.

Quelles sont les actions nécessaires pour mettre fin à un fonds d’investissement tchèque ?

Le processus de liquidation des fonds d’investissement est analogue à celui des autres sociétés. En République tchèque, la Banque nationale tchèque et les tribunaux locaux doivent être impliqués dans la création de toute entreprise, quel que soit le type de financement utilisé. Si des fonds d’investissement dotés d’une personnalité juridique font faillite, la Banque nationale tchèque choisira un liquidateur pour gérer la situation.

Si le fonds n’a pas sa personnalité juridique, la procédure se déroulera différemment. Cette description s’applique au Parti communiste libre tchèque, qui n’existe pas en tant qu’entité juridique distincte.

L’administrateur s’occupera du rachat des parts, tandis que la direction sera chargée de liquider les actifs du fonds pour rembourser les dettes du fonds.

Les investisseurs qui envisagent de créer une société en République tchèque doivent savoir que les fonds d’investissement dans ce pays ne seront pas soumis au même niveau d’imposition après l’année 2015 qu’avant l’adoption de cette nouvelle loi. Ces investisseurs devraient tenir compte de ces informations.

Nos experts en fonds d’investissement Damalion invitent les investisseurs étrangers intéressés par la création d’un fonds d’investissement en République tchèque.